En action,  En théorie

La phacélie c’est fuper

phacélie

La plupart du temps, pour son aspect mellifère/engrais vert/sympa/couvre sol, on utilise Phacelia tanacetifolia : la phacélie à feuilles de tanaisie. C’est sûr, les feuilles ont un petit air de famille. Je ne reviens pas sur les multiples vertus de la plante, mais j’ajouterais que déjà, elle sent bon. Ensuite, bien que ce soit une annuelle, elle produit une telle quantité de graines qu’on peut en récupérer des pelles, ce qui en fait un engrais vert facile à reproduire. Et elle est de culture vraiment facile. Bref, votez phacélie.

La phacélie tient son nom du grec fakelos (faisceau, fagot) en référence à ses fleurs agencées en crosses en faisceau. En effet, on remarque que les inflorescences sont bien en forme de crosse, et que chaque fleur va fleurir au fur et à mesure en partant de l’intérieur, ce qui donne à la plante une floraison assez longue. D’ailleurs, cette inflorescence est dite scorpioïde, puisqu’elle rappelle tout à fait la queue du scorpion, comme chez le mignon myosotis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.