En action

Mademoiselle Noisette

Les discrètes petites fleurs femelles sont une source d’étonnement. Déjà pour tout dire, je n’y avais jamais prêté attention, alors qu’elles valent le coup ! On est entre la végétation sous-marine et le monstre de jeu vidéo rétro.

Ensuite, ce que nous voyons ici, ce n’est pas une fleur : c’est un « bourgeon mixte à fleurs femelles ». En fait, dans ce bourgeon, il y a plusieurs fleurs femelles, sans pétales, dont on ne voit dépasser que les stigmates (ces petites antennes rouges sur lesquelles le pollen des chatons se pose).

Dans ce bourgeon, qui est mixte, il y a aussi des feuilles, qui sortiront plus tard, lorsque la reproduction de l’arbre sera fini : elles naissent sous les fleurs et font que le bourgeon s’allonge. En même temps sur le noisetier, il y a des bourgeons de feuilles qui éclosent.

Si vous voulez tout savoir sur le sujet, le site Les fruitiers rares propose un article super complet et détaillé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.