En théorie

La coccinelle à 22 000 points

Elle a tout à fait la forme d’une coccinelle, avec des points et tout. Sauf qu’elle est jaune et que des points elle en a plein : la coccinelle à 22 points – qui dit mieux ? Elle répond au doux nom de Psyllobora vigintiduopunctata, psyllobora comme toutes les coccinelles, vigintiduopunctata comme.. 22 points. D’ailleurs, pour le comptage des points, on se contente de ceux présents sur les élytres (les ailes), y compris celui qui dépasse sur le haut du corps. Sinon ça lui ferait 26 points ^^

Soyons clair sur deux points : non, les points n’indiquent pas leur âge mais sont spécifiques à l’espèce, et non ce n’est pas parce qu’elle est bizarre qu’elle n’est pas de chez nous.

Sa petite spécialité, c’est de manger l’oïdum, ce champignon qui s’installe facilement sur nos cultures en fin de saison. Du coup sa période optimale de reproduction, c’est en même temps, afin que les larves puissent se nourrir facilement. D’ailleurs la larve a tout à fait les mêmes couleurs, donc facile à reconnaître. Donc : on est gentil avec la coccinelle on la laisse tranquille ! Et les autres insectes aussi d’ailleurs !

Coccinelle à 22 points

2 Comments

  • Mélodie

    Bonjour,
    Savez vous s’il est possible de place cette coccinelle dans un parc infesté d’oïdium ? Où la trouver?
    Merci.
    M.

    • noizette

      Bonjour,
      A ma connaissance ces larves ne sont pas proposées dans le commerce. Reste à les faire venir en encourager le maximum de biodiversité, ou en essayant de voir s’il y a une raison particulière à l’apparition massive de l’oïdium.
      Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.