En théorie

L’hortensia de plus près

Ce qu’on appelle communément Hortensia, c’est une espèce d’arbuste issue de la famille des Hydrangea. D’ailleurs, son petit nom savant est  Hydrangea macrophylla, du grec makros :grand, et phyllon : feuille (et non pas macrophile : sexuellement attiré par les géants :D).

On le voit mais on ne fait pas bien gaffe souvent : l’hortensia a deux types de fleurs : les grosses fleurs décoratives situées à la périphérie des inflorescences (vers l’extérieur des pompons) et les mini fleurs situées au centre. Elles sont toutes les deux hermaphrodites mais n’ont pas le même nombre de pétales : 4 et 5.

Et en regardant les « fleurs décoratives », vous vous êtes peut-être déjà dit que ça ressemble à une fleur dans la fleur. Eh bien c’est presque tout à fait ça. Ce que l’on voit, ce sont 4 gros sépales et la petite fleur au milieu. Et les sépales, c’est le truc généralement vert sur lequel est posé la corolle (sur une rose, ce sont les petites pointes vertes collées à la fleur). C’est pour ça que parfois les hortensias nous paraissent verdâtres : la chlorophylle de cette partie de la plante reprend le dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.