• En action

    Le suivi des semis

    L’an dernier, j’ai essayé de faire attention à ce que je semais, où, quand, dans quelles conditions, et à ce qu’il advenait de tous ces petits plans. Dans l’espoir de pouvoir en tirer de quelconques conclusions sur les méthodes employées et leur adéquation avec le milieu.

    Bien sûr, c’est imparfait, et peut-être même un peu illusoire, car chaque année est différente en terme de météo, de prédateurs etc… Mais on ne sait jamais. Je partage ici la très simple façon utilisée pour m’y retrouver, à l’aide d’un bête tableur, pour les gens qui comme moi n’ont pas de tête et oublient tout d’un coup à l’autre. Ça me permet de voir que les semis de solanacées avaient été faits bien trop tôt l’an dernier, et qu’à conditions égales, il vaut mieux attendre trois semaines de plus.

    Force est de constater que la météo est bien plus douce cette année, pour le moment, mais enfin, ça permet d’aiguiller un peu, jusqu’à ce que je me forge une expérience suffisante.

    Tableur de suivi des semis
    Une proposition simple pour archiver les actions
  • En action

    Des plans

    …mais pas sur la comète ! Au potager, comme à la serre, j’ai choisi de planter un peu de tout partout. J’ai plusieurs variétés de plusieurs légumes, il était évident que je ne m’y retrouverai pas sans aide-mémoire. La méthode des étiquettes n’est pas super adaptée dans ce cas là, car il faudrait des pelles d’étiquettes.

    Du coup le plus simple était plutôt de faire un plan de ce qui est semé/repiqué, et de le tenir à jour. Je me suis dessinée des symboles, répertoriés dans une légende. Comme je tiens aussi un registre des semis et de leur repiquage (pour voir les taux de réussite) chaque languette de culture est nommée selon l’inspiration du moment. C’est un peu fastidieux, et il y a des erreurs, mais c’est assez efficace, et puis, le résultat est assez mignon :)